Business model : concevez-le facilement grâce à la matrice des 9 blocs

Votre choix est fait : vous allez devenir entrepreneur et puis c’est tout, pas de plan B. C’est tout à votre honneur, cependant, vous devez garder en tête que l’entrepreneuriat est une aventure faite de hauts et de bas.

Une fois cette idée enregistrée, vous pouvez foncer ! Afin de mettre toutes les chances de votre côté, vous devez entamer votre projet sur une base solide grâce à des outils comme le Business Model.

A découvrir également : Quels sont les événements de managers ?

Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez concevoir votre Business Model grâce à la matrice des 9 blocs. Vous ne savez pas comment faire ? Cet article vous guide pas à pas.

Le Business Model ou Modèle Économique, un document de référence

Vous pouvez aussi en entendre parler sous les dénominations « modèle d’affaires » ou « modèle d’entreprise » mais ce qui est sûr, c’est que votre Business Model sera votre document de référence pour vous convaincre (oui, vous d’abord) mais aussi pour convaincre d’éventuels partenaires financiers que votre projet est fiable.

A lire également : Pourquoi booster le SEO de votre site e-commerce ?

En effet, le Business Model résume le mode de fonctionnement de l’entreprise pour générer des bénéfices et répond essentiellement à la question : « comment l’entreprise crée de la valeur ajoutée ? ».

Eh oui, les futurs partenaires veulent savoir en un coup d’œil ce qu’ils gagnent à investir dans votre projet entrepreneurial.

Il présente de manière succincte grâce à une représentation graphique sous forme de blocs les éléments clés qui permettront à l’entreprise de fonctionner et d’être rentable.

Très synthétique, le Business Model est accompagné d’un autre document plus détaillé et opérationnel : le Business Plan.

La Matrice des 9 blocs, une technique facile pour concevoir son Business Model

Le Business Model doit être lisible immédiatement. Dans cette optique, l’entrepreneur suisse Alexander Osterwalder a conçu la matrice des 9 blocs pour représenter schématiquement le modèle économique de l’entreprise de manière concrète.

En effet, le principe est de remplir les 9 blocs en répondant à des questions existentielles sur lesquelles vont reposer l’activité de l’entreprise : comment, qui, quoi, combien.

Les 9 blocs à remplir sont :

  • La proposition de valeur
  • Les clients ciblés
  • La relation client
  • Les activités clés
  • Les ressources clés
  • Les flux de revenus
  • La structure des coûts
  • Les canaux de distribution
  • Les partenaires clés

Grâce à cette matrice, non seulement vous aurez une idée plus claire de votre business, mais vous pourrez le présenter à n’importe qui.

Que ce soit un tiers qui n’y connaît rien en entrepreneuriat ou un spécialiste de votre secteur, votre Business Model sera compréhensible par le plus grand nombre.

Les 9 blocs du Business Model, les questions pour remplir facilement les blocs

Maintenant que vous avez compris l’utilité de la méthode, il est temps de remplir ces cases ou plus précisément ces fameux 9 blocs.

Vous connaissez déjà les questions essentielles à se poser, chaque bloc répond à une ou plusieurs de ces questions, il faudra juste ajouter quelques précisions. C’est parti pour quelques exemples concrets.

Proposition de valeur

La proposition de valeur répond à la question « quoi ». Il est question ici d’identifier « qu’est-ce qui pousse le client à acheter votre produit ou service ? ». 

C’est à ce stade que vous devez définir le besoin auquel votre offre va répondre, les avantages que votre offre présente par rapport à vos concurrents, etc.

Clients ciblés

Ensuite, il faudra répondre à la question « qui » sont les clients. Sans cette réponse, votre business n’a aucune raison d’être mais surtout votre stratégie commerciale et de communication doit s’adresser directement à votre cible. Vous pouvez peaufiner par : à quelle tranche d’âge ils appartiennent ? Quelles sont leurs habitudes d’achats ?…

Relation client

Ce bloc découle directement du précédent. Une fois que vous avez défini votre clientèle cible, il ne vous reste plus qu’à organiser « comment » entrer en relation avec elle et à pérenniser cette relation.

Il est ici question de mettre en place des outils : outil de gestion de relation client, création d’un site web avec des articles de blog, utilisation des réseaux sociaux, etc.

Activités clés

Après la proposition de valeur, vous pouvez remplir ce bloc en répondant toujours à la question « quoi ». Qu’est-ce que vous proposez à votre cible ? Est-ce que vous proposez un service pour l’aider au quotidien (Lequel ?) Un produit dont il a besoin ?

Ressources clés

Ici, vous présentez les éléments dont vous avez besoin pour entreprendre votre activité : quelles ressources matérielles et humaines ? si vous êtes plutôt solopreneur : sur quelles compétences clés allez-vous baser votre offre ?

Flux de revenus

A ce stade, vous allez présenter « quels revenus » allez-vous obtenir grâce à l’activité. Par exemple, une offre basique à X prix et une autre offre à X prix, etc. Listez tous les types de revenus que vous pourrez dégager via l’entreprise.

Structure des coûts

En miroir du point précédent, la structure des coûts doit lister toutes les dépenses que vous devrez supporter dans votre activité : loyer, achats de matière, dépenses énergétiques, salaires, etc.

Canaux de distribution

Comme pour la relation client, il est ici question d’établir les moyens par lesquels votre cible pourra acheter votre offre : e-commerce, magasin, …

Partenaires clés

Enfin, à partir de vos canaux de distribution, vous pourrez définir vos partenaires clés : fournisseurs, sous-traitants, transporteurs, etc. Bien entendu, vos partenaires financiers doivent aussi y figurer.