Freelance : 4 clés pour vous lancer

De nombreux employés au sein d’entreprises rêvent de devenir indépendants et de ne plus dépendre de la hiérarchie. Il faut l’avouer, cette dernière s’avère parfois lourde et empêche certaines personnes de s’épanouir pleinement.  Bien que le travail en freelance offre une certaine liberté, il est important de tenir compte de quelques contraintes pour éviter que votre rêve ne devienne un vrai cauchemar. Dans cette optique, cet article regroupe les 4 principales clés pour vous lancer dans le freelance et réussir.

Définir des objectifs à long terme

Lorsque vous commencez une activité en freelance, n’espérez pas atteindre le même niveau de rémunération qu’en étant salarié. En réalité, même si le but est d’avoir une activité professionnel à plein temps, il relève de l’utopie de croire que le marché du travail vous attend à bras ouvert. D’ailleurs, de nombreux salariés qui ont effectué une reconversion dans le freelance ne réussissent pas dans leur projet. La raison ? Ils n’ont pas établis des objectifs clairs au début de leur activité. Dès lors, même avec des dépenses limitées au maximum, ils finissent par consommer leurs économies. Au final, ils doivent rechercher un nouveau travail dans l’urgence pour pouvoir régler leurs charges.

A lire aussi : Sacs en papier personnalisés : connaissez-vous ses avantages ?

Pour ne pas arriver à ce stade, il est primordial de définir précisément vos objectifs en optant pour le travail en freelance. Pour commencer, vous pouvez établir votre but sur un an. Entre changer radicalement de mode de vie et générer un complément de revenu  outre votre salaire, les raisons sont multiples. Par ailleurs, vous pouvez commencer par établir la rémunération que vous souhaitez obtenir au bout cette période. Après avoir décidé de votre objectif sur le long terme, vous devez définir des objectifs à court terme pour faciliter votre intégration.

Par exemple, vous pouvez décider du nombre d’heure et des horaires que vous souhaitez consacrer à cette nouvelle activité. Vous aurez ainsi un aperçu de la transition et du chemin que vous devez encore parcourir avant de quitter défensivement votre statut de salarié.

A voir aussi : La sécurité informatique : Tout ce qu'il faut savoir !

Chercher un marché profitable d’un point de vue personnel et professionnel

Dans le cadre d’un travail en freelance, la réussite de votre activité dépend essentiellement de vos décisions. Aussi, évitez d’attendre qu’une idée à un millions d’euros vous vienne en tête pour passer à l’action. Pensez plutôt à faire une synthèse des compétences et des points forts qui peuvent être nécessaire à votre transition. Il peut notamment s’agir de vos aptitudes naturelles, du savoir accumulé au cours de votre vie ou des compétences professionnelles ou non que vous avez acquises au fil des années.

Effectuer cette analyse vous permettra de déterminer le domaine dans lequel vous êtes le plus à l’aise. Vous devrez ensuite voir s’il existe des besoins dans ce domaine. Vous pourrez ainsi proposer vos services à des clients potentiels en prospectant à partir des résultats. Ici, le plus important s’avère de proposer un service de qualité et de ne pas devenir pseudo-polyvalent, au risque de décevoir. Aussi, vous devez cibler les personnes qui auront à coup sûr besoin de vos services. Déterminez les meilleurs moyens de les contacter et apprenez à les connaître pour mieux cerner leur besoin. En effet, en connaissant vos prospects, vous aurez davantage de chance de leur fournir un service adapté et d’obtenir une recommandation de leur part. Il est d’ailleurs important de rappeler qu’il existe de nombreux freelancer sur le marché. Aussi, il est crucial de vous démarquer à travers la qualité de votre travail.

Avoir une bonne organisation du temps

Pour un travailleur en freelance, la barrière entre la vie professionnelle et la vie personnelle s’avère particulièrement fine. Aussi, l’absence de collègue, de bureau, de calendrier et d’horaire peut vite porter à confusion, ce qui peut remettre en cause votre épanouissement en tant que travailleur indépendant. À cet effet, il est important d’avoir une bonne organisation pour avancer efficacement.

Cela vous permettra notamment de gérer plusieurs projets simultanément, mais aussi de varier vos activités tout en restant efficace. À noter qu’il est également crucial d’allouer un temps à la gestion comptable et administrative pour ne pas être débordé au dernier moment. Vous devez également gérer la prospection en même temps que votre activité pour éviter la vacance à la fin de la mission.

Décider du tarif à appliquer

Dans le cadre d’une activité en freelance, il peut être relativement difficile de fixer des tarifs. Pour éviter de passer la barre trop haut, il est important de comparer les prix sur le marché. Cela vous permettra d’avoir une moyenne. Établissez ensuite une rémunération attractive dans cette fourchette et faites une proposition à vos clients cibles. Toutefois, si vous appliquez des prix proches de ceux pratiqués sur le marché, le travail doit être irréprochable. Vous obtiendrez ainsi des recommandations de toute part et pourrez avoir de nouveaux clients tout en revoyant votre tarif à la hausse.