Comment choisir le bon type de cônes de signalisation .

Un chantier est loin d’être l’endroit le plus sécuritaire du monde. Aussi, pour pallier aux dives dangers qui peuvent survenir, plusieurs équipements doivent être choisis avec soin. Parmi les plus importants pour prévenir les usagers, il y a les cônes de signalisation. En effet, cette signalisation est indispensable d’autant plus qu’elle est comprise par le grand public. Vous ne savez pas comment choisir le type de cônes de signalisation qui correspond à votre chantier ? Cet article vous donne quelques conseils.

Le modèle de cône de signalisation adapté au type de chantier

Lorsque vous vous lancez dans des travaux qui impliquent le passage de plusieurs usagers qu’il s’agisse de vos collaborateurs ou du public qui peut passer par là, l’utilisation des cones de signalisation est obligatoire pour délimiter la zone. Cependant, il existe différents modèles sur le marché et vous pouvez êtes perdu sur ceux qui vous correspondent. En pour chaque chantier, il y a des cônes adaptés. Eh oui, selon la taille du chantier, l’importance du trafic

A lire en complément : De l'auto-évaluation au projet professionnel : les étapes d'une reconversion réussie

Le premier critère pour choisir vos cônes de signalisation est le modèle. Bien que les cônes doivent tous suivre la norme NF EN 13422 relative aux dispositifs de balisage, vous aurez remarqué qu’il existe des cônes orange, blanc ou rouge. Le plus connu reste le cône orange utilisable sur la voie publique et compréhensible de tous. Mais il y a aussi les cônes de signalisation à bandes blanches par exemple sont uniquement adaptés pour des chantiers privés sans circulation.

Il existe aussi des cônes avec un revêtement réfléchissant. Ces cônes sont plus adaptés pour les utilisations de nuit et conviennent parfaitement à de grands chantiers compte tenu de leur taille. Enfin, pour la couleur, les cônes bleu ou vert sont plus utilisés dans la pratique pour des événements sportifs ou ludiques en extérieurs que pour des questions de sécurité. Vous pouvez aussi trouver sur le marché des cônes de signalisation lestés idéaux sur les zones où passent des poids lourds.

A lire également : Taux de captage : calculer le taux de captage du petit déjeuner

La taille des cônes de signalisation selon l’ampleur du chantier

Le cône de signalisation étant conçu pour être utilisé en extérieur doit être résistant face aux intempéries (UV, humidité…) mais aussi robuste. Il n’est pas question qu’il flanche au moindre petit coup de vent. Cependant, leur taille peut varier selon l’utilisation et encore une fois du type de chantier.

Du mini-plot de 25 à 30 cm de diamètre qui correspond à un chantier privé au cône de circulation de 100 cm utilisé pour des autoroutes ou des zones qui ont besoin d’une visibilité maximale, il y a toute une multitude d’autres tailles.

La taille standard la plus utilisée sur les chantiers français reste le cône de signalisation de 75 cm. D’ailleurs, la règlementation préconise des cônes de 75 ou 100 cm pour les travaux sur les routes nationales et autres axes routiers à forte fréquentation. Il y a bien le cône de 50 cm mais celui-ci n’est utilisé que sur les petites routes où autour d’un chantier à faible fréquentation. Il est efficace dans cette situation car bien visible et compréhensible du public.

Les accessoires complémentaires aux cônes de signalisation

En matière de dispositif de balisage, vous le savez sûrement, il y a des accessoires complémentaires aux cônes de signalisation. En effet, des lampes, des rubans ou encore des chaînes peuvent accompagner vos cônes de signalisation pour renforcer la sécurité selon le type de chantier (par exemple, pour un chantier de nuit).

En effet, si vous n’utilisez pas déjà des cônes de signalisation lumineux pour vos chantiers de nuit, vous pouvez ajouter des lampes de signalisation en complément pour signaler la présence du chantier aux passants. Vous pouvez aussi des dérouleurs de rubans, des lisses ou des chaînes reliées entre deux cônes si vous souhaitez vraiment interdire l’accès aux lieux.