Lancement d’un produit cosmétique : nos conseils pour ne pas vous rater

Lorsqu’on est une femme et que l’on utilise des produits cosmétiques tous les jours, on finit par acquérir de l’expérience et des connaissances dans le domaine. Vient alors l’idée d’ouvrir sa propre entreprise en lançant un produit révolutionnaire qui n’avait jamais été proposé jusque là. Le problème, c’est que vous allez devoir affronter de nombreuses épreuves étant donné que la réglementation cosmétique européenne est intransigeante. Ce qui est plutôt logique puisque la santé des consommateurs prime avant toute chose.

Dans cet article, nous allons ainsi vous donner quelques conseils pour que votre projet devienne une réussite !

A lire aussi : Pourquoi engager une entreprise de nettoyage spécialisée pour votre cabinet dentaire ?

Première chose : être accompagné par un représentant légal en cosmétique

Comme nous l’avons mentionné en introduction, les réglementations en ce qui concerne les produits cosmétiques sont assez sévères, d’autant plus qu’elles évoluent dans le temps. Difficile ainsi de s’y retrouver, surtout lorsqu’on débute ! C’est pourquoi il nous semble que le plus sage est d’engager un représentant légal en cosmétique qui saura vous accompagner comme il se doit.

Celui-ci ira même jusqu’à vous accompagner dans tout le développement marketing de vos cosmétiques. D’autre part, il vous libère des pénibles responsabilités liées aux réglementations du marché, ce qui vous enlève une épine du pied. Au moins comme cela, vous débuterez sur de bonnes bases !

A voir aussi : Avis blancInvest.io | Est-ce que Blanc Invest correspond à vos besoins en matière d'investissement ?

Deuxième chose : choisir un nom et un logo accrocheurs

Bien que le représentant légal en cosmétique participera au développement marketing de votre produit, il faut tout de même que vous fassiez votre part du boulot ! Sachez que le nom et le logo de votre produit cosmétique sont essentiels pour attirer l’attention des consommateurs et vous démarquer de la concurrence. Concernant le nom en particulier, il faut ainsi qu’il soit facile à prononcer et surtout qu’il reflète bien l’identité de votre cosmétique ainsi que les valeurs que vous souhaitez mettre en avant.

Pour ce qui est du logo, c’est déjà plus complexe et nous ne pouvons que vous encourager à recourir aux services d’un graphiste professionnel. Gardez simplement en tête qu’il doit être cohérent avec le nom et le message que vous souhaitez véhiculer tout en restant simple.

Troisième chose : réaliser une étude du marché dans les règles de l’art

Très souvent, l’étude du marché est une étape que mettent de côté les entrepreneurs débutants. La raison est qu’elle vous oblige à vous confronter à la réalité alors qu’on aimerait se dire que notre produit va marcher quoi qu’il arrive. Sauf que pour mieux connaître votre cible et analyser la concurrence, cette étape est réellement indispensable. Surtout lorsqu’on sait que le milieu de la cosmétique est hautement concurrentiel !

Avec une étude de marché bien menée, vous pourrez notamment répondre aux questions suivantes : 

  • Quel est le besoin auquel répond mon produit ?
  • Quel est le profil type de mes clients potentiels (âge, sexe, revenus moyens…) ?
  • Quels sont les produits similaires au mien sur le marché ?
  • Quels sont les avantages et inconvénients de mon cosmétique par rapport à ces produits similaires ?
  • Quels sont les canaux de distribution à privilégier ?

Vous voyez qu’il y a de nombreuses questions à se poser et qu’il va falloir y passer un certain temps. Bon courage !