Taux de captage : calculer le taux de captage du petit déjeuner

En tant que l’un des repas les plus importants de la journée, le petit déjeuner est proposé par plusieurs établissements de restauration. D’ailleurs, il peut entraîner de nombreuses pertes financières lorsqu’il n’est pas géré comme il se doit.

C’est dans ce contexte qu’interviennent des indicateurs performants permettant d’évaluer la performance de cette offre. Parmi eux, le taux de partage qui désigne le nombre de clients logés dans l’hôtel et qui prennent un petit déjeuner. Comment le calculer ? La réponse dans cet article.

A lire en complément : Comment mettre en place le télétravail ?

Le taux de captage

Comme nous l’avons dit plus haut, le taux de captage vous permet de connaitre le taux de performance de votre petit-déjeuner. En effet, son calcul vous aide à vous faire une idée du nombre de clients qui sont actuellement dans votre hôtel et qui y prennent ce repas.

La formule pour calculer le taux de captage est la suivante : nombre de clients au petit déjeuner/nombre total de clients à l’hôtel x 100.

A lire aussi : Les compétences à développer pour faire croitre vos affaires

Un taux de captage correct tourne souvent autour des 80%, mais il existe néanmoins quelques exceptions. Par exemple, un hôtel disposant d’une forte activité « affaires » aura un taux de captage supérieur car les professionnels font principalement des réservations avec petits-déjeuners inclus.

Il en va de même pour les hôtels qui proposent une demi-pension ou pension dans le cadre des cures thermales. Toutefois, les hôtels situés en zone urbaine possèdent généralement un taux de captage moins élevé. Et pour cause, leur proximité avec d’autres concurrents offre à leurs clients de nombreuses alternatives extérieures (cafés, boulangeries…). Celles-ci sont même parfois moins coûteuses que les tarifs du petit-déjeuner de l’hôtel.

Améliorer le taux de captage du petit-déjeuner

Afin d’entamer l’amélioration de votre service petit-déjeuner, vous devez au préalable prendre plusieurs facteurs en considération. Il s’agira de se pencher sur les retours ainsi que les avis sur place.

L’analyse des retours clients

Les sites d’avis clients représentent un terrain d’informations précieuses pour votre établissement. Et ce, même si certains ont tendance à se focaliser uniquement sur les commentaires positifs. Pourtant, les critiques et les avis négatifs peuvent vous aider à vous améliorer. Si vous avez remarqué que certaines plaintes liées vos petits déjeuners deviennent courantes, alors, prenez un instant pour y réfléchir. Vous trouverez sans doute les points d’améliorations.

  • Un meilleur jus de fruit ?
  • Des horaires plus flexibles ?
  • Plus de variété de pains ?
  • Des produits sans gluten ?

Les clients ont plus tendance à critiquer que de faire les éloges des points positifs. Malheureusement, ce sont ces avis négatifs qui peuvent parfois entrainer un taux de captage faible. Cependant, vous y trouverez aussi les raisons qui justifient ce résultat.

de captage calculer le taux de captage du petit déjeuner

L’avis client

Pour avoir une certaine longueur d’avance sur vos concurrents, vous devez obligatoirement recueillir les avis de vos clients sur place ! Vos équipes doivent être réceptives et empathiques envers la clientèle. Il ne s’agit pas seulement de demander aux clients si leur séjour fût agréable.  Après le petit-déjeuner, vous pouvez leur demander leurs avis sur les variétés proposées. Ce sera l’occasion de recueillir les remarques, les suggestions et de collecter un maximum d’informations sur leurs besoins.

Conseils pour améliorer le taux de captage

Lorsque vous aurez noté toutes les remarques sur le petit-déjeuner, dressez une liste des retours les plus fréquents. Ainsi, pour chacun, essayez d’envisager une à deux solutions. Vous pouvez ensuite détailler les nouvelles démarches à établir. Ajoutez également des modifications à apporter de manière progressive et répartissez les différentes tâches à réaliser entre les membres du personnel. N’hésitez également pas à recueillir les opinions de ce dernier à propos des changements apportés.

Se démarquer

Une fois que vous avez identifié les remarques de la clientèle et établi une liste des améliorations à apporter, vous devrez faire de votre mieux pour sortir du lot. Ce sera aussi la meilleure manière de vous démarquer de vos concurrents. Il s’agit un aspect très essentiel dans le milieu de l’hôtellerie et de la restauration. Votre valeur ajoutée peut parfois même se trouver au niveau du nombre d’étoiles que vous avez gagné ou sur l’emplacement de votre hôtel.

Adapter l’offre

Il faut pouvoir s’adapter à toutes les circonstances dans le monde hôtelier, et votre petit-déjeuner ne doit pas faire l’exception. Il faut être en mesure de gérer un changement des habitudes ou des préférences des clients. Vous devrez aussi pouvoir innover et proposer des nouveautés pour attirer la clientèle.

Les hôteliers ayant su s’adapter savent rapidement réagir et ont d’ailleurs pu s’adapter à la routine des consommateurs végans. À cet effet, ils proposent des régimes sans gluten ainsi que d’autres options qui ont été très bien accueillies.

Prenons par exemple les médias sociaux qui peuvent jouer un rôle clé dans la promotion de votre petit-déjeuner. Vous pouvez y créer des pages et présenter des petits-déjeuners en terrasse, montrer les menus… Cela aura pour effet de réveiller la gourmandise et la curiosité de vos futurs clients ! N’oubliez pas qu’un petit déjeuner pèse lourd dans la balance au moment de la réservation d’un hôtel !