Tpe et pme : quelles différences entre ces entreprises

Les TPE et les PME représentent assez pour le développement économique d’un pays. Cela dit, plus elles ont de ressources humaines, plus elles participent à réduire au taux de chômage. Mais comment comprendre la différence entre les TPE et les PME ? Découvrez dans cet article ce qui caractérise chaque entreprise.

Taille et structure de l’entreprise

Abrégé TPE, les Très Petite Entreprise sont des entreprises de taille faible. Ce sont des entreprises qui ne possèdent pas assez de salariés. En effet, un entrepreneur qui ouvre son entreprise est déjà une TPE. Parce que, généralement, il est seul à diriger l’entreprise ; et même s’il doit employer des salariés, pour un début, ce sera moins de 10. Ça c’est un TPE !

A découvrir également : Quels sont les avantages de la création d’une SCI immobilière ?

Par contre, les Petites et Moyennes Entreprises (PME), bien qu’elle soit aussi une petite entreprise, sont plus solides. Et ce, en termes de structure et moins vulnérables que les TPE. Par ailleurs, pendant que les TPE ne peuvent excéder 10 salariés, les PME peuvent aller au-delà de 200 salariés. Mais pas au-delà de 250 personnes ! Les TPE peuvent être pour la plupart conduits par une personne tandis que : chez les PME, on a un directeur et une équipe de direction.

D’un autre côté, certains comptabilisent les TPE, une micro-entreprise, comme une PME. Ce qui fait d’elles une forte représentativité sur le marché : près de 99 % des entreprises en France comme ailleurs. Voilà de manière succincte ci-dessus, la petite différence entre TPE et PME.

A lire en complément : Protéger ses créations et innovations en entreprise : les clés de la propriété intellectuelle

Prise de décision et flexibilité

Vous venez de connaître la différence entre TPE et PME en termes d’effectif surtout. De ce fait, c’est donc légitime que les TPE soient plus flexibles mais vulnérable aux risques que les PME. Par ailleurs, vu la petitesse des TPE, elles peuvent aisément s’adapter à un éventuel changement du marché que les PME. Simplement parce que seul, la prise de décision est facile, rapide et systématique.

Par contre, avec les PME, il y a ce qu’on appelle la notion de hiérarchie. Ainsi, la prise de décision pour faire face à un changement du marché va donc passer par des étapes. Ce qui pourra prendre plus de temps que pour les TPE. De la même manière, les TPE, n’ayant pas assez de ressources ne pourront faire face assez rapidement aux défis économiques.

Ressources et compétitivité

Plus vous avez la capacité de supporter le salaire de plusieurs, plus vous avez une ressource importante.  En effet, lorsqu’on veut peser les TPE et les PME en termes de ressources humaines, les PME dépassent largement. C’est de la même manière, les PME vont davantage produire. Et lorsqu’on parle de plus de production, on indexe un chiffre d’affaire plus important et conséquent. Statistiquement, le chiffre d’affaire annuel des TPE ne va pas au-delà de 2 millions d’euro. Pendant ce temps, les PME peuvent aller jusqu’à un peu moins de 50 millions d’euro de chiffre d’affaire annuel.

Pour finir, les deux types d’entreprise étant assez représentés, impactent positivement l’économie d’un pays. Donc en matière de compétitivité, ils sont plus prompts à innover pour tenir tête aux changements économiques. D’un autre côté, parce que les TPE et PME sont fortement représentées, ils constituent un maillon phare pouvant agir sur la proportion des emplois. Donc une éventuelle subvention du pouvoir exécutif pourrait fortement stimuler l’économie nationale.