Marchand de biens : avantages et inconvénients de ce statut

Vous voulez vous lancer dans le commerce et la vente de biens ? C’est une bonne idée vue que beaucoup de gens rêvent d’aller dans cette voie. Toutefois, ce métier suscite curiosité, intérêt et parfois fascination. Alors, vous souhaitez en connaître davantage sur les avantages et inconvénients du statut de marchand de biens ? Vous êtes à la bonne adresse !

 Marchand de biens : les bases !

Un marchand de biens achète des biens immobiliers. Le statut de marchand de biens est aussi appelé promoteur rénovateur. Il s’agit donc d’un professionnel de l’immobilier. Le marchand de biens achète tous types de biens immobiliers, dont le but est de les revendre après les avoir rénovés.

A découvrir également : Comment choisir sa raison sociale ?

Cette activité ne porte pas seulement sur les biens immobiliers. Elle peut également porter sur l’achat-revente des biens typiques comme les parts d’une SCI ou de fonds de commerce. Pour plus de précision, il les achète en son nom et les revend à court terme avec un prix un peu plus élevé.

Cette profession est donc considérée comme une activité commerciale. En général, si le marchand est reconnu officiellement comme étant un marchand de biens, il sera imposable dans les BIC et au taux de l’impôt sur le revenu.  Cependant, s’il est tout simplement considéré comme particulier, il sera imposé aux plus-values attribuées aux particuliers.

A découvrir également : Résiliation : résilier son contrat électricité chez Mega Energie

 Qui peut bénéficier du statut de marchand de biens ?

Il faut noter que ce statut n’est pas exclusivement destiné aux professionnels de l’immobilier. Tout un chacun peut opter pour ce statut, sous réserve d’avoir toutes les capacités pour créer une entreprise. Cette activité ne nécessite aucun diplôme. Cependant, il faut obligatoirement bien appréhender tous les rouages de la profession et du marché.

 Comment se lancer dans ce métier ?

Vous envisagez d’exercer le métier de marchand de biens ? Pour se lancer, il est nécessaire de posséder toutes les connaissances du marché immobilier. Vous devez également vous renseigner sur les techniques de prospection et sur d’autres points majeurs pour franchir le pas et affronter toutes les difficultés rencontrées dans l’exercice de la profession.

Ensuite, vous devez avoir suffisamment d’argent pour réaliser votre premier achat. Sur le plan juridique, il est obligatoire de créer votre société au sein d’une CCI. Vous aurez donc le choix entre l’EURL et SASU correspondant au statut unipersonnel de la SARL et de la SAS.

En outre, vous pouvez très bien suivre des formations dans les écoles privées ou les universités. Celles-ci peuvent aller du BTS jusqu’au Master spécialisé.

Cependant, d’autres professions sont incompatibles avec ce métier. Il s’agit des commissaires-priseurs, des huissiers de justice, des notaires, des avocats, des pharmaciens, des architectes et des experts-comptables.

 Quels sont les inconvénients et avantages du statut de marchand de biens ?

Comme toute profession, le statut de marchand de biens présente à la fois des avantages et des inconvénients.

Les avantages du métier de marchand de biens

Nombreux sont les avantages de ce statut :

 Un métier passionnant

Cette activité vous donne la possibilité d’apprendre plusieurs choses dans divers domaines variés, à savoir la fiscalité, la prospection, l’urbanisme, la négociation, les commerces, et bien d’autres. C’est donc un métier passionnant. De plus, vous rencontrerez de nouvelles têtes qui vous apportent leur lot de connaissances, d’expériences et d’histoires.

 Des gains potentiels élevés

En général, si de nombreuses personnes souhaitent exercer cette profession c’est pour l’appât du gain. Elle peut donc générer des gains importants à court et à long terme.

 L’indépendance

Un marchand de biens est une personne indépendante dans le monde professionnel. Il peut moduler les horaires de travail. Cette activité n’empiète jamais sur la vie personnelle du marchand de biens, car il peut tout à fait gérer son temps.

Les inconvénients du métier

Cette activité présente quelques inconvénients :

Un métier solitaire

Tout ne marche pas sur des roulettes. Alors, face aux dilemmes, aux prises de décisions et aux différents calculs, il se retrouve seul. De plus, la phase de prospection, l’étude de rentabilité, la recherche, le montage du dossier et du projet de financement sont réalisés par lui-même.

Une activité frustrante

Dans cette profession, la phase de prospection est longue et frustrante. Dans ce cas, il est nécessaire de s’armer de persévérance, de patience et de courage. De même, le marchand de biens est toujours confronté à plusieurs interlocuteurs et partenaires qui ne faciliteront pas leurs opérations.

Les charges à acquitter

Comme inconvénient, les marchands de biens doivent s’acquitter de la TVA sur marge. En plus de l’impôt, ils doivent donc verser 20 % de leurs bénéfices à l’État.

En conclusion, un marchand de biens achète tous types de biens immobiliers et les revend à un prix un peu plus élevé. Ce métier apporte beaucoup d’avantages dans certains points, mais engendre également des inconvénients. Alors, avant de se lancer, il faut tout simplement faire les bons calculs et se miser sur votre objectif.