La marge brute en entreprise expliquée

Le rôle d’une marge est de rémunérer le travail effectué par une société. Elle est un moyen de calculer le bénéfice que peut gagner un dirigeant grâce à son activité. L’évaluation de cette marge permet également d’élaborer un business plan au début de l’entreprise ou de choisir des tarifs adaptés.

Plus tard, connaitre sa marge donne la possibilité de calculer avec précision le bénéfice obtenu dans un temps défini. Avoir une marge est essentiel si une entreprise souhaite se développer. Mais elle sert avant tout à financer le fonctionnement de l’entreprise.

A voir aussi : Quelles sont les obligations comptables d’une entreprise ?

Il existe plusieurs termes à propos de la marge : la marge brute, commerciale, nette ou sur coût variable. Qu’est-ce qui différencie ces marges ? Ces différents termes correspondent en fait à des façons de faire les calculs. Un type de marge donne des informations précises sur la production effectuée.

Comment savoir celle qu’il faut prendre en compte ? Et dans quelle situation ?

A lire aussi : Montant de retraite par points : comment le calculer ?

Fonctionnement de la marge brute

On définit une marge brute comme l’écart entre le prix d’achat hors taxes et le prix de vente (HT) des produits vendus.

Dans le secteur commercial, le terme de marge est également employé pour désigner un indicateur financier. En fonction du domaine d’activité, le terme peut varier mais le sens ne change pas. Par exemple pour une activité de service, on mentionne un prix de vente de prestation et un coût de réalisation de ces prestations.

Il faut veiller à ne pas confondre le coût d’achat HT et le prix d’achat HT. Le premier diffère en fonction des frais qu’implique un achat. Ces frais concernent des frais d’emballage, de transport ou encore de transformation. Il est important de ne pas les oublier.

Comment convertir une marge en taux ?

Les entreprises dans le commerce ont pour habitude d’exprimer leur marge brute en taux. Ce taux représente le pourcentage du coût d’achat. Pour l’obtenir, il suffit d’utiliser cette formule de calcul :

  • Coût d’achat HT x 100 / Marge brute HT = Taux de marge (en %)

Une fois ce calcul effectué, il faut pouvoir l’interpréter. On estime que le taux de marge dépend de plusieurs facteurs possibles :

    1. Le taux de marge peut révéler la capacité de l’entreprise à négocier avec ses fournisseurs. On sait que les tarifs sont pour la plupart soumis aux lois du marché. Par conséquent, les entreprises qui réussissent à obtenir un taux de marge élevé sont en général des entreprises qui bénéficient d’un rapport de force en leur faveur.
    2. Il peut être le résultat de prises de décisions concernant l’innovation. En arrivant à se démarquer de ses concurrents grâce à son image de marque ou de ses compétences, une entreprise peut effectuer une marge.
    3. Par ailleurs, certaines entreprises font le choix d’adopter une stratégie marketing de différenciation. Cela permet de fixer des prix plus hauts et de les justifier par la qualité produite ou par la réputation de la marque.

La marge nette

L’objectif de calculer la marge nette est de connaitre le gain final, que ce soit pour un produit ou pour l’entreprise dans son ensemble.

La marge nette prend en compte le résultat obtenu au moment d’une vente. On la calcule en prenant la marge brute mais on faisant la soustraction des frais externes.

  • Marge nette HT = Marge brute HT – Frais de gestion commerciale HT

En calculant la marge nette de son activité, une entreprise peut séparer le prix de revient d’une vente et le montant utile au fonctionnement de l’entreprise. Pour ce faire, il suffit de calculer les coûts qui sont liés à la vente d’un produit et de les enlever de la marge brute.

Lorsqu’un entrepreneur lance son entreprise, la prise en compte de la marge nette est essentielle pour qu’il puisse établir son prévisionnel financier.

Définition de la marge sur coût variable

Les frais variables et fixes sont les deux types de frais que connait une entreprise.

Les frais variables ont la caractéristique d’évoluer en fonction de de l’activité de l’entreprise. Les frais fixes sont eux, des frais qui ne changent pas malgré le niveau de production des produits. Ils concernent les dépenses telles que le loyer, les assurances ou l’électricité.

Pour calculer la marge sur coût variable on utilise cette formule :

  • Chiffre d’affaires HT – Frais variables HT = Marge sur coût variable

Il est important que la marge sur coût variable soit plus élevée que les frais fixes, afin que l’entreprise fasse un bénéficice.

Show Buttons
Hide Buttons