Montant de retraite par points : comment le calculer ?

Alors que les reformes de retraite remplacent les 42 différents régimes de retraite précédents par un système unique, il devient important de comprendre les bases de calcul des pensions de retraite.

En effet, le système de calcul à point est une méthode qui prévoit la conversion de vos cotisations en points. Pour mieux comprendre le fonctionnement du nouveau système et savoir comment calculer les points, nous vous invitons à lire cet article.

A lire aussi : Qu’est-ce que le bilan comptable d’une entreprise ?

Comment fonctionne le système à point ?

La cotisation des actifs se déroule sous deux principaux régimes : le régime de base et le régime complémentaire. Dans le premier cas, on calcule la retraite en fonction des régimes acquis. Dans le second cas par contre, on calcule la retraite en fonction des points cumulés suite aux cotisations initialement versée. C’est donc le régime complémentaire qui est relatif à la retraite par point.

Comment calculer les points issus des cotisations ?

Le principe de la retraite par points implique un cumul de points à long terme, suite à chaque cotisation. Ainsi, à la fin de chaque année, les cotisations versées par l’employé ou l’employeur sont converties en point et s’ajoutent aux points acquis au cours des années précédentes. Pour réaliser la conversion, la caisse de retraite tient compte de la valeur d’acquisition du point, qui évolue chaque année.

A lire aussi : Expert-comptable - Comment apporte-t-il une valeur ajoutée à une entreprise ?

En effet, le calcul annuel du nombre de points de retraite dépend de trois éléments essentiels :

  • Le prix d’un point (c’est un prix d’achat fixé chaque année) ;
  • L’assiette des cotisations ; et
  • Le taux de calcul des points, obtenu ainsi (Taux d’acquisition d’un point × Taux d’appel)

montant retraite

À chaque fin d’année, vous pouvez calculer vos points grâce à la formule suivante :

Assiette des cotisations versées x Taux d’acquisition des points/Prix d’un point.

Comment transformer les points en espèce ?

Au moment du départ à la retraite, la caisse de retraite calcule le montant de la pension de retraite complémentaire en fonction du nombre total de points cumulés au cours la période de travail et pendant la période assimilée (les congés ou vacances payés, congés de maternité, temps de chômage et arrêts maladie). Pour ce faire, le montant total des points acquis est alors multiplié par la valeur d’achat du point fixée par rapport à chaque régime de retraite concerné. C’est le chiffre obtenu à l’issue de ce calcul qui déterminera le montant annuel brut de la pension à verser au cours de la retraite.

Ce montant sera ensuite revalorisé fréquemment en fonction de la valeur du point prévu. Chez l’Agirc-Arrco, la valeur d’achat du point est de 17, 3982 €. À compter de ces derniers calculs, ce qui autrefois n’était que des points est reconverti en euros et le retraité pourra percevoir son dû en toute aisance.

Cependant, dans le cas où l’assuré décide de liquider ses droits à la retraite sans avoir validé la durée d’assurance (le nombre de trimestres convenu dans le contrat d’assurance) dans le régime de base, la pension est calculée avec un coefficient de minoration. On parle alors de décote. On impute également la minorité à la pension de retraite complémentaire, qui sera calculée avec la formule suivante :

Nombre de points cumulés x Valeur du point x Coefficient de minoration.

Show Buttons
Hide Buttons