Opter pour le leasing de matériel professionnel : quand savoir que c’est indispensable ?

Pour de nombreux entrepreneurs et travailleurs indépendants, l’achat de matériel professionnel représente un investissement conséquent qu’il n’est pas toujours aisé d’assumer.

Dans certains cas de figure, opter pour la location de matériel via un contrat de leasing peut s’avérer être une option judicieuse, voire incontournable. Mais comment déterminer si le recours à cette formule est réellement indispensable pour son activité ? On vous donne des éléments de réponse !

A découvrir également : Les compétences et informations importantes dans un CV mécanicien

Un mode de financement souple et avantageux

Le leasing, ou crédit-bail, est un mode de financement qui permet de louer du matériel sur une période donnée moyennant un loyer mensuel, sans avoir à en assumer le coût d’achat intégral. Concrètement, c’est l’organisme de leasing qui achète le matériel et le loue ensuite à l’entrepreneur.

Principal atout de cette formule : sa grande souplesse, surtout avec des sites comme https://www.onliz.fr/. Le leasing s’adapte facilement aux besoins et au budget du locataire, qui peut ainsi accéder à du matériel performant et récent sans immobiliser massivement ses liquidités. L’entreprise reste par ailleurs pleinement propriétaire du matériel une fois le contrat arrivé à terme et toutes les mensualités honorées.

A découvrir également : Quels sont les impacts du digital sur les entreprises ?

Pour les jeunes pousses et les trésoreries fragiles

Le leasing de matériel professionnel est tout indiqué pour les entreprises en phase de démarrage ou aux finances encore fragiles. Il est difficile en effet pour une petite entreprise de mobiliser d’emblée toutes les liquidités nécessaires à l’acquisition de matériel professionnel qui peut vite coûter très cher (machine-outil, véhicule utilitaire, etc.).

Le paiement de loyers échelonnés sera bien plus aisé à supporter, d’autant que les mensualités sont amortissables et constituent des charges déductibles. Même son de cloche pour les sociétés temporaires en difficultés de trésorerie. Le leasing leur permettra notamment de conserver un matériel performant et indispensable à leur activité.

Pour suivre les évolutions technologiques

Autre argument de poids en faveur du recours au leasing : la possibilité de renouveler régulièrement son parc de matériel pour disposer des dernières innovations technologiques. Dans certains secteurs qui connaissent une obsolescence rapide des équipements, il est vital de mettre à jour fréquemment ses machines pour conserver sa compétitivité.

Or, peu d’entrepreneurs disposent des capacités d’investissement permettant d’assumer des charges lourdes. Le leasing autorise cette souplesse. En fin de contrat, il suffit de restituer son matériel pour migrer vers un modèle plus récent et plus performant.

Pour limiter les frais de réparation et de maintenance

Le leasing présente aussi l’avantage non négligeable de reporter les frais de maintenance et de réparation du matériel sur l’organisme de crédit. En effet, c’est au loueur qu’il incombe contractuellement d’assurer la bonne marche et la réparation du matériel, moyennant éventuellement un surcoût mensuel.

Éviter ces dépenses imprévues de réparation, qui peuvent vite grever lourdement une trésorerie fragile, constitue un argument supplémentaire pour considérer le leasing. Surtout pour du matériel sophistiqué nécessitant une maintenance rigoureuse qu’il vaut mieux laisser à des professionnels.

Pour tester un marché sans trop de risques

Le recours au leasing de matériel professionnel peut s’imposer également lorsqu’une entreprise envisage de se diversifier sur un nouveau marché, sans avoir la certitude que l’opération sera un franc succès. Plutôt que d’investir massivement et de prendre le risque financier d’un échec, il vaut mieux miser sur la location.

Cette formule permet en effet de tester un nouveau créneau à moindres frais et d’avoir la possibilité de faire machine arrière si besoin, sans subir de lourdes pertes financières. Le leasing constitue ainsi une sorte d’assurance permettant de limiter la prise de risques sur des opérations hasardeuses.