Comment devenir growth hacker ?

Le growth hacking est un métier très demandé de nos jours par les start-ups. En effet, les actions d’un growth hacker touenent autour de la croissance des entreprises. Pour se lancer dans ce secteur, il faudra être passionné du numérique et de l’entrepreneuriat. Une grande ouverture d’esprit et un esprit d’analyse vous permettront de contextualiser vos acquis et produire des résultats de croissance durable. Vous aimeriez devenir growth hacker ? Cet article met à votre disposition des informations utiles.

Quelle formation pour devenir growth hacker ?

Pour devenir growth hacker, il est primordial de passer par un master en marketing digital ou suivre une formation de qualité dans un centre privé ou une école d’ingénieurs. Un Bac + 5 augmente considérablement vos chances de trouver un job. Dans un univers d’entreprises qui met l’emphase sur la croissance, des acquis en marketing seront très utiles. Pour ce, vous pourrez opter pour une formation qui inclut des notions de marketing. À défaut, l’idéal serait de juste réserver votre formation en e-commerce. En tant que growth hacker, vous avez en plus la possibilité d’occuper divers autres postes dans le domaine des données et du marketing. Découvrez la formation dispensée sur cette page.

A voir aussi : Qu'est-ce que la cybersécurité ?

Les missions d’un growth hacker

Dans une entreprise, le growth hacker s’attèlera à l’analyse des données internes à l’aide des outils high-tech convenablement choisis. Il devra prendre en compte toute la masse des données disponibles afin d’en tirer leur valeur. Pour améliorer les services d’une entreprise, il pourra être question de scruter son e-réputation en persuadant les clients de fournir des avis. Les avis des consommateurs ou utilisateurs servent d’alerte sur les défaillances d’un système ou les insuffisances d’un produit donné. La maîtrise de la base de données reste la clé pour mieux gérer le chiffre d’affaires d’une entreprise. Le revenu mensuel d’un growth hacker tourne autour de 3000 €. Il faudra donc être assez dynamique pour consolider régulièrement ses compétences et augmenter sa valeur professionnelle.

A lire aussi : Comment s'entraîner pour un lieu de travail ?