Caisse d’Epargne Côte d’Azur : comment ouvrir un compte bancaire pro ?

Au nombre des banques traditionnelles existantes, on retrouve principalement la caisse d’épargne, l’une des principales. Elle possède un système bancaire de proximité de première classe, destiné aux marchands, particuliers, mais également aux entreprises. Comment ouvrir un compte bancaire professionnel à la caisse d’Épargne Côte d’Azur ? Réponse ici.

Compte pro caisse d’épargne : une offre d’accompagnement aux entreprises

Les entrepreneurs qui choisissent de procéder à l’ouverture d’un compte bancaire professionnel auprès de la caisse d’épargne sont en mesure de jouir d’un soutien au titre de leur exercice professionnel. Cette aide se traduit dans un ensemble d’informations, de recommandations et de services consacrés à la société.

A lire aussi : La gestion de votre commerce international sera très simple avec ce logiciel

La caisse d’épargne soutient déjà plusieurs entrepreneurs, qu’il soit question des petites ou moyennes entreprises ou des personnes impliquées dans l’économie solidaire et sociale. Aucune différence n’est faite entre les domaines d’activités.

La caisse d’Épargne Côte d’Azur propose à ses clients, des conseils dans toute la France pour offrir des solutions entrepreneuriales liées à leur entreprise. Cet accompagnement couvre principalement les transactions sur le plan international, les questions de recouvrement ou le financement dans le cadre des activités professionnelles.

Lire également : Cadremploi.fr : le site de recrutement pour cadres

Les raisons d’ouvrir un compte bancaire pro à la caisse d’Épargne

L’offre de création de compte bancaire professionnel proposée par la caisse d’épargne est accompagnée de moyens qui permettent d’aider les entrepreneurs. Au nombre de ceux-ci, on peut citer :

  • l’achat de bureaux professionnels : assistance pour accéder aux biens quand l’entreprise est en expansion et requiert de nouveaux bureaux ;
  • la gestion de caisse : financement pour combattre les déséquilibres de trésorerie ;
  • l’élaboration ou la reprise d’une structure : une offre pour les initiateurs d’entreprise ;
  • financement d’accessoires et de travaux : acquisition ou renouvellement de matériel au moyen de financement approprié ;
  • développement des franchises ou associations professionnelles : conseils et astuces pour le financement de projet ;
  • achat d’une voiture professionnelle : financement de votre mobilité dans le contexte de votre exercice par acquisition, remplacement ou encore location d’un véhicule.

Cette banque traditionnelle est aussi déterminée dans la promotion de l’entrepreneuriat dans le monde féminin. Cet engagement envers les femmes du monde de l’entrepreneuriat, se traduit par des conseils qui leur permettent de commencer leur activité ou de se perfectionner.

La caisse d’Épargne effectue aussi des analyses pour identifier convenablement les attentes des femmes dans le contexte de mise en place ou encore de l’évolution d’une quelconque activité. Elle offre également des réseaux de soutien essentiels pour éviter aux entrepreneures féminines d’être isolées et d’avoir les moyens d’atteindre leurs buts.

Les entrepreneurs qui procèdent à l’ouverture de leur compte bancaire professionnel à la caisse d’Épargne, peuvent aussi bénéficier de certains autres avantages. Parmi ces derniers, on retrouve :

  • le moyen de gérer les cartes de paiement spécialement faites pour l’entreprise ;
  • un service compte excédents pour les cas d’excédent de caisse ;
  • le financement approprié aux besoins des entrepreneurs ;
  • l’établissement d’un accord collectif santé ou d’une économie salariale.

Ouvrir un compte bancaire professionnel est très bénéfique pour la bonne gestion financière de votre entreprise.

L’ouverture de compte bancaire pro à la caisse d’Épargne

Pour procéder au mieux à l’ouverture d’un compte professionnel à la caisse d’Épargne, vous devez présenter certains documents justificatifs. On peut notamment compter : le projet de statut rédigé, un document d’identité (CNI, passeport ou autre), et une preuve de domicile.

Dans le cas où l’entreprise serait déjà active, il faudra fournir en complément des documents précédents, quelques autres renseignements ou pièces. Il s’agit du K-bis, datant de moins de 3 mois pour un marchand ou un commerçant, et les récents avis d’imposition.

Aussi, il sera de présenter une évaluation des 03 précédentes années de fonctionnement. Enfin, vous devez fournir une copie du contrat de location commerciale (le bail commercial), en cas de nécessité de louer un local pour l’activité.

Les micro-entrepreneurs peuvent aussi présenter un intérêt pour la création d’un compte bancaire professionnel à la caisse d’Épargne, bien qu’ils ne soient pas obligés par la loi. Par ailleurs, depuis le 1er janvier 2015, les autoentrepreneurs sont dans l’obligation d’effectuer la gestion de leurs transactions sur un compte personnel dédié à leur activité.