Entrepreneuriat : freelance ou création de société ?

Devenir auto-entrepreneur vous permet de bénéficier de certains avantages. Par exemple, cela vous permettra de profiter d’un régime fiscal et social intéressant. C’est un statut qui est destiné aux entrepreneurs souhaitant exercer leur activité de manière autonome, que ce soit à titre principal ou complémentaire. Comment donc devenir auto-entrepreneur ? Voici un petit guide pour vous permettre de découvrir les conditions pour devenir auto-entrepreneur et pour vous aider dans votre démarche.

Comment devenir auto-entrepreneur ?

Devenir micro-entrepreneur implique avant tout d’effectuer une déclaration de votre activité de micro-entrepreneur auprès des autorités compétentes. Cela peut être fait en ligne ou auprès d’un centre de formalités des entreprises.

A lire aussi : Comment domicilier son entreprise dans une autre ville ?

Bien que la déclaration en elle-même soit gratuite, des frais sont tout de même à prévoir. Ils concernent essentiellement l’ouverture d’un compte bancaire destiné à l’activité, la souscription d’une assurance, ou encore l’accompagnement proposé par les centres de formalités des entreprises. La Chambre des métiers et de l’artisanat peut aussi vous facturer un stage de préparation, si vous choisissez d’en suivre un. Si vous souhaitez vous lancer à votre compte, vous en saurez plus sur les conditions pour devenir auto-entrepreneur sur Internet ou en prenant contact avec un spécialiste.

Les avantages d’être en freelance

Le statut de freelance est relativement facile à obtenir. En effet, les démarches ont été grandement simplifiées ces derniers temps. De plus, elle est gratuite si vous choisissez le statut d’auto-entrepreneur. Vous pouvez donc créer votre auto-entreprise sur les sites officiels du gouvernement sans avoir à payer de frais d’immatriculation. Pour ce qui est du dossier à fournir, il suffit d’une copie de votre pièce d’identité, d’un justificatif de domicile et d’une attestation sur l’honneur de non-condamnation. Toutefois, en fonction de la nature de l’activité, il est possible que vous ayez à fournir un justificatif de qualification professionnelle.

A lire également : Astuces pour booster les ventes sur votre boutique Shopify

L’autre avantage de ce statut réside dans le fait que la comptabilité a été limitée et allégée. En effet, vous n’aurez aucune obligation de fournir un bilan comptable annuel, ou de présenter à l’administration fiscale une liasse fiscale. Ainsi, vous n’aurez pas à solliciter un expert-comptable pour prendre en main la comptabilité de votre établissement. Les obligations comptables d’une micro-entreprise sont donc très restreintes. Elles consistent en la production et la conservation de factures et la tenue d’un livre de recettes et d’un registre des achats.

auto-entrepreneur

Comment créer votre société commerciale ?

Pour créer votre société commerciale, vous devez commencer par choisir le statut juridique qui vous convient. Ensuite, vous devez définir le siège social. Il s’agit de l’adresse de la société. Après cela, il vous faut nommer les dirigeants de la société. Il peut s’agir d’une ou de plusieurs personnes. Une fois cela fait, vous devez communiquer l’adresse de votre entreprise au bureau de poste le plus proche. De cette façon, votre entreprise pourra recevoir son courrier.

Après cela, vous devez déposer le capital social de l’entreprise et procéder à la rédaction et au dépôt des statuts auprès de l’administration fiscale. Vous devez aussi déclarer les bénéficiaires effectifs (DBE). À l’issue de cela, il faut publier la création de l’entreprise dans un journal d’annonces légales de votre choix et procéder à l’immatriculation. Ensuite, vous devez vous procurer tous les registres comptables nécessaires. Pour finir, vous devez assurer la société. En effet, en fonction du type d’activité, il est possible que vous soyez dans l’obligation de souscrire certaines assurances, notamment l’assurance responsabilité civile professionnelle.

Les avantages de créer votre propre société

Créer votre propre entreprise vous permet de devenir votre propre patron. Travailler à votre compte vous permet d’organiser vous-même votre travail, sans aucune forme de contrainte. Toutefois, attention à ne pas trop vous laisser aller, car vous devez tout de même rendre des comptes à vos clients, vos partenaires, etc. Veillez donc à ne pas négliger votre travail et à bien l’organiser pour éviter de vous retrouver dans une situation difficile.

De plus, être votre propre patron vous permet de tirer profit des fruits de votre travail. En étant salarié, vous travaillez pour un employeur qui profitera des résultats de votre travail. En créant votre propre entreprise, vous profiterez pleinement des résultats de votre mérite. La rentabilité de l’entreprise vous revient et vous pourrez pleinement en jouir. En outre, en créant votre société, vous bâtissez un capital, qui pourra être cédé en cas de besoin.

Ajoutez à cela le fait que si vous peinez à trouver un emploi ou si vous souffrez d’un handicap qui ne vous permet plus d’être salarié, la création de votre propre entreprise est une solution recommandée. De cette manière, vous pourrez continuer à gagner votre vie, tout en augmentant vos revenus. Cela vous permet donc de bien gérer un changement de situation au niveau professionnel. Et si vous êtes un retraité qui ne souhaite pas arrêter de travailler, cette solution est aussi pour vous.