Les avantages d’une transition énergétique

À ce jour, l’énergie verte semble la meilleure solution pour lutter contre les changements climatiques. Pour cette raison, la transition énergétique est cœur de tous les débats internationaux. L’objectif derrière ce concept est d’amener les populations à évoluer progressivement vers des énergies plus propres que le charbon et le nucléaire. Les avantages que cela pourrait apporter vont bien au-delà de la protection de la planète. Nous vous en disons plus sur les avantages d’une transition énergétique.

La transition énergétique est nécessaire pour la santé de la planète

Passer des énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz…) aux énergies renouvelables (solaire, éolienne, hydraulique, biomasse…), c’est ce que les scientifiques appellent la transition énergétique. L’exploitation des énergies renouvelables entraîne en général très peu de déchets et d’émissions polluantes. Ces énergies proviennent en effet de grandes sources naturelles et inépuisables, à savoir le soleil, l’eau, le vent et la terre. Elles n’ont par conséquent aucun impact négatif sur l’environnement. Elles contribuent au contraire à la protection de la planète. L’énergie solaire par exemple est issue de la captation du rayonnement solaire. On utilise la plupart du temps des capteurs spécifiques pour bien absorber l’énergie des rayons du soleil. Pour ce qui est de l’énergie éolienne, elle est tirée du vent.

A lire aussi : Comment définir les objectifs de communication ?

Le vent agit comme un générateur qui produit de l’électricité. Dans le cas de l’énergie hydraulique, c’est l’eau qui fournit le courant électrique. La biomasse par contre, elle provient de la combustion de matériaux d’origine biologique (déchets organiques, ressources naturelles…). Cela n’a rien à voir avec les combustibles fossiles qui libèrent de grandes quantités de gaz à effet de serre et de dioxyde de carbone dans l’air. Nous pouvons ainsi voir que les avantages d’une transition énergétique sont nombreux pour toutes les structures, car elles participent à la préservation de la planète et réalisent des économies considérables.

transition énergétique entreprises

A découvrir également : Coronavirus : Gestion des absences des salariés

Investir dans les énergies renouvelables est un choix économiquement judicieux

Depuis 2020, la Commission européenne laisse entendre qu’elle prévoit un plan de financement de 1000 milliards de dollars sur 10 ans pour la transition énergétique. L’objectif est de faire de l’Europe un continent climatiquement neutre d’ici à 2050. Ceci étant, 25 % du budget européen est dédié à cette cause planétaire. Pour commencer, 500 milliards viendront du budget de l’Union européenne (UE) pour 2021-2027. 300 milliards supplémentaires seront ensuite mobilisés à travers le programme InvestEU pour lutter efficacement contre le réchauffement climatique.

Pour finir, 200 milliards viendront du fonds de cohésion des États et d’un nouveau « mécanisme pour la transition juste ». Si ces 3 canaux de financement ont été mis en place, c’est parce que les états de l’UE sont convaincus de la rentabilité de cet investissement. Dans le cadre de ce projet, les États bénéficient du soutien de la Banque européenne d’investissement (BEI). Cela montre clairement que les énergies renouvelables représentent un choix économiquement judicieux. Les gains en efficacité énergétique qui découleront de la transition écologique pourraient considérablement accroître la productivité globale de l’économie européenne.

La vente des produits issus de la chimie verte représente par exemple, un bon moyen de renflouer les caisses des états membres. L’émergence de nouvelles normes liées à la transition favorisera de plus la création d’emplois dans plusieurs secteurs (construction et rénovation). Lorsque l’on se met par ailleurs dans la peau du consommateur, opter pour une énergie renouvelable peut aider à économiser sur les factures d’énergie.

Les énergies renouvelables créent des emplois

Les énergies fossiles commencent à se raréfier, car elles ne sont pas illimitées. Les salariés qui travaillent dans ce secteur (centrales nucléaires ou thermiques) ont ainsi un emploi qui est appelé à disparaître. La conversion aux énergies renouvelables donnera néanmoins l’opportunité à toutes ces personnes de retrouver du travail. D’après les prévisions du gouvernement français, près de 900 000 emplois pourraient être créés d’ici à 2050 sur le territoire. En attendant, lorsque l’on jette un coup d’œil de l’autre côté du continent, on constate qu’environ 700 000 emplois ont déjà créé en Chine depuis 2018. Grâce à la transition énergétique, on a besoin d’ouvriers dans le domaine du transport pour :

  • le développement du réseau électrique (pièces, batteries, infrastructures, véhicules…),
  • la fabrication et l’assemblage de matériel de transport collectif,
  • la réparation et l’entretien de véhicules électriques,
  • les services de transports urbains et d’autopartage.

Dans le domaine du bâtiment en revanche, on a besoin de personnel pour :

  • la manipulation de systèmes domotiques,
  • la fabrication et l’installation de matériaux écologiques,
  • l’installation de systèmes de chauffage et de climatisation,
  • l’utilisation de produits issus de la chimie verte.

Dans le secteur énergétique proprement dit, il faut des ingénieurs pour assurer le développement des réseaux alternatifs et de la chimie verte. Tous ces professionnels devront s’adapter à de nouvelles technologies en suivant des formations pour être 100 % opérationnels. Quoi qu’il en soit, les énergies renouvelables contribueront sérieusement à la diminution du taux de chômage dans les grandes villes.

Sources :

https://www.ecohabitation.com/guides/3249/transition-energetique-quels-impacts-sur-leconomie-et-lemploi/