Les critères à prendre en compte lors de l’achat de chaussures professionnelles

Les chaussures professionnelles sont indispensables, car elles assurent la protection de vos pieds contre les contraintes d’environnement de travail. Vous devez les porter obligatoirement surtout lorsque vous vous trouvez sur un site à risque. Pour cela, vous devez veiller à la qualité du dispositif avant de procéder à un achat. Pour faire un bon choix, certains critères sont à prendre en compte.

Le milieu de travail

Le milieu de travail est le premier critère à analyser avant d’acheter une chaussure professionnelle. En effet, chaque activité a son niveau de risque. Le mécanicien, le jardinier et le cuisinier ne porteront pas le même dispositif. En fonction du travail que vous exercez, le sol peut être boueux, humide, escarpé ou recouvert de matière grasse.

A lire en complément : Quelles sont les étapes à suivre pour trader les futures ?

L’environnement peut être également :

  • thermique ;
  • mécanique ;
  • électrique.

Un professionnel du BTP par exemple est exposé aux différents climats. Dans ces conditions, il a besoin d’une chaussure imperméable. Le soudeur quant à lui doit acheter une chaussure qui peut le préserver des projections de métaux. L’électricien doit travailler avec une chaussure qui ne comporte pas de métal.

A découvrir également : Créer ou acheter une entreprise ?

Le niveau de protection

Une fois que vous avez analysé les risques de votre métier, vous devez à présent vous pencher sur le niveau de sécurité de la chaussure. Le but est de choisir un dispositif qui s’adapte à la norme européenne EN 20345. Celle-ci exige une coque de protection capable de supporter un choc de 200 joules. Elle garantit les critères de confort, de résistance à l’abrasion et à la glisse.

Pour reconnaître ces types de chaussures, vous devez voir la présence de la lettre S suivit du niveau de sureté. Vous y verrez SB, S1, S1P, S2 , S3, S4 et S5. La catégorie SB par exemple notifie la protection minimale. Les S1P par contre possèdent une semelle anti-perforation. Les S2 ont une tige hydrofuge. Les S3 quant à elles disposent à la fois les caractéristiques des S1P et S2.

Vous avez également la possibilité de voir des chaussures professionnelles avec des semelles SRA ou SRB. Les SRA sont utiles lorsque vous travaillez dans une zone humide. Les SRB sont réservées aux personnes qui marchent sur des sols recouverts de matières grasses. Les SRC réunissent à la fois les caractéristiques des SRA et SRB.

Les protections supplémentaires

chaussures professionnelles

Les chaussures professionnelles possèdent également des protections additionnelles exigées par la norme européenne EN 20345. Le but est d’éviter au maximum les blessures sur les sites de travail. La distinction est possible grâce à certaines inscriptions. Vous avez par exemple la CI qui désigne une protection contre le froid.

La WR est la catégorie des chaussures imperméables. Si vous voyez par contre HRO, sachez que vous êtes en face d’une chaussure avec une semelle résistante à la chaleur. Elle peut vous permettre de rester en contact d’un sol dont la température s’élève à 300 ° C. Les soudeurs quant à eux doivent se procurer les dispositifs qui ont l’inscription WG.

Le confort de la chaussure

L’un des critères importants pour choisir votre chaussure professionnelle est le confort qu’elle procure. Pour cela, vous devez prendre en compte certains points.

Homme ou femme

Les chaussures professionnelles pour les dames ne conviennent pas forcément aux pieds des hommes. En effet, les fabricants se basent sur la forme des membres inférieurs de femmes pour concevoir le dispositif de protection. Généralement, ils sont plus fins et légers. La pointure va de 35 à 42 dans la plupart des cas. Les modèles réservés à la gent masculine sont mixtes majoritairement. Ils se déclinent de la pointure 39 à la pointure 47.

Le poids

Pour marcher confortablement, vous devez vous procurer une chaussure professionnelle souple et moins pesante. Le but est de réduire la sensation de fatigue et de vous permettre de travailler convenablement sans exercer des forces supplémentaires lorsque vous marchez.

La respiration des pieds

Pour une meilleure aisance, achetez un dispositif de sécurité qui permet à vos pieds de respirer convenablement. Ainsi, l’évacuation de l’humidité sera plus facile et vous pourrez circuler dans les zones chaudes. Pour ce fait, vous devez veiller à la composition de la doublure, des semelles et de la tige.