Orthophoniste libéral : simplifiez votre facturation !

L’exercice de l’orthophonie en tant que professionnel libéral ne se limite pas à la seule prise en charge des patients. La gestion administrative, et notamment la facturation, peut parfois se révéler complexe et chronophage. Comment pouvez-vous libérer du temps précieux et améliorer votre efficacité ?

Dotez-vous d’un logiciel de facturation pour les orthophonistes

Pour simplifier cette partie essentielle de leur activité, de nombreux orthophonistes optent aujourd’hui pour l’utilisation d’un logiciel de facturation spécialisé. Cette décision s’avère non seulement bénéfique pour la gestion financière de leur cabinet, mais aussi pour leur confort personnel et la qualité des soins prodigués à leurs patients.

A lire aussi : InterShipper : avis et fonctionnalités de cet outil

Comme il est possible de le voir sur ce lien, un logiciel de facturation pour les orthophonistes offre plusieurs avantages. Il permet en effet de gagner un temps précieux en automatisant de nombreuses tâches, telles que :

  • la création de factures,
  • le suivi des paiements,
  • la gestion des dossiers patients,
  • la génération de rapports financiers.

Cela permet aux orthophonistes de se concentrer davantage sur leur cœur de métier, à savoir l’évaluation et la rééducation des troubles de la communication et du langage.

A lire également : La gestion de votre commerce international sera très simple avec ce logiciel

Ces logiciels sont conformes aux normes et réglementations en vigueur dans le domaine de la santé. Cela garantit une facturation précise et en conformité avec les exigences légales. Cela réduit aussi considérablement les risques d’erreurs ou de non-conformité qui peuvent entraîner des problèmes financiers et juridiques pour les professionnels de la santé.

Ces outils permettent également de simplifier le suivi des remboursements des patients, en intégrant directement les données des mutuelles et des assurances. Cela facilite la communication avec les patients en leur fournissant des informations claires et détaillées sur leurs dépenses de santé.

Enfin, un logiciel de facturation contribue à améliorer la gestion de la trésorerie en permettant un suivi en temps réel des revenus et des dépenses. Cela aide les professionnels de la santé à mieux planifier leur activité et à prendre des décisions éclairées pour le développement de leur cabinet.

orthophoniste libéral facturation

Les éléments qui doivent paraître sur vos factures

Pour vous conformer aux règles légales et professionnelles, il est essentiel de savoir quels éléments doivent obligatoirement figurer sur vos factures.

En haut de la facture, il est crucial d’indiquer clairement vos coordonnées professionnelles, y compris votre nom complet, votre adresse de cabinet, votre numéro Adeli, et vos informations de contact (numéro de téléphone et adresse e-mail). À côté de vos propres informations, précisez les coordonnées complètes du patient, y compris son nom, son adresse et toute information de contact pertinente.

Chaque facture doit être identifiée par un numéro unique pour faciliter la gestion et la traçabilité des transactions. Un système de numérotation séquentielle est recommandé. Indiquez la date à laquelle la facture a été émise, car cela permet de déterminer les délais de paiement. Fournissez une description détaillée des services orthophoniques fournis, en précisant les séances, leur durée et les tarifs unitaires. Il est essentiel d’être précis pour éviter toute ambiguïté.

Calculez le montant total dû en tenant compte des tarifs, des séances effectuées, et de toute taxe applicable, comme la TVA, le cas échéant. Si vous êtes soumis à la TVA, indiquez le taux applicable et le montant inclus dans la facture.

Précisez les détails du mode de paiement accepté, la date limite de paiement, et les coordonnées bancaires si vous autorisez les paiements par virement. Conformez-vous aux exigences légales de votre pays en incluant les mentions légales requises, telles que le numéro SIRET et les informations sur votre affiliation à un organisme professionnel. Si vous avez des CGV, référez-vous à elles sur la facture ou fournissez-les en annexe.