Quelles sont les étapes à suivre pour trader les futures ?

Les futures représentent des produits financiers à effets de levier. Ils offrent ainsi la possibilité de placer de l’argent sur plusieurs actifs financiers afin de spéculer sur leurs éventuelles variations. Aujourd’hui, le marché des futures regorge d’opportunités intéressantes et permet de faire de gros bénéfices. Découvrez ici comment fonctionne le trading des futures.

Trading des futures : comment ça marche ?

Le trading des futures est une discipline visant à utiliser les contrats à terme dans l’objectif de faire des spéculations sur les marchés financiers. Tout comme les autres disciplines de trading, ce type de trading consiste à faire des profits au moyen de variations à la hausse ou à la baisse sur le marché des futures.

A découvrir également : Comment réduire les impôts de son entreprise ?

Généralement, il faut savoir que les marchés à terme nécessitent un fort effet de levier. Autrement dit, le trader n’a pas à investir tout son capital quand il ouvre une position. Par contre, le broker des futures oblige le trader à payer une commission (spread) sur chacune de ses positions prises. Découvrez les contrats futures avec un broker.

Cette dernière ne représente donc qu’une partie de la valeur globale du contrat. En outre, selon la bourse qui accueillera les opérations futures, le contrat peut être destiné à une livraison physique ou être payé en espèces.

A lire en complément : Quels sont les services proposés par Enedis ?

Aussi, une entreprise peut signer un contrat de livraison physique pour bloquer le coût d’une marchandise requise pour sa production. Toutefois, la majorité des opérations futures sont destinées aux traders spéculateurs.

Les futures permettent de tirer profit des hausses et des baisses

Après acquisition d’un contrat par un trader des futures, il peut arriver que le coût de la marchandise connaisse une augmentation. Dans ce cas, le trader réalise un gain et la marchandise est négociée à un prix plus élevé que prévu dans le contrat à terme.

Avant l’expiration du contrat, la transaction d’acquisition sera compensée ou finalisée par une transaction de vente. Cette dernière présentera le même montant que la valeur actuelle et la position sera clôturée. La différence entre les coûts des deux contrats sera remboursée en espèces sur le compte du trader.

De plus, aucune marchandise ne changera de propriétaire. Cependant, il est possible que l’investisseur réalise une perte si la valeur de la marchandise est inférieure à sa valeur initiale, lors de l’achat mentionné dans le contrat. Un trader de futures peut aussi adopter une position de vendeur s’il avait prévu que le coût de l’actif sous-jacent diminuerait.

En cas de baisse du coût, le trader adoptera une position compensatoire pour clôturer le contrat. Ici encore, la différence est remboursée à l’expiration du contrat. Il est donc possible de faire des profits si le prix du produit sous-jacent est moins élevé que celui du contrat. De même, une perte est envisageable si le prix actuel est supérieur à celui du contrat.

Les futures offrent une couverture (hedging)

Dans le domaine du trading des futures, il est possible d’utiliser les contrats à terme pour couvrir les variations des valeurs de l’actif sous-jacent. Au lieu de permettre au trader de spéculer, cette option vise à prévenir les pertes issues des mouvements de valeurs potentiellement défavorables.

À titre d’exemple, un producteur de café a la possibilité de recourir à des contrats à terme pour fixer un prix de vente précis de sa récolte. Si la valeur du café diminue, le trader fera des profits sur la couverture et compensera ainsi les pertes liées à la vente de son café.

Les caractéristiques des contrats à terme (futures)

Les contrats à terme, aussi appelés « futures », sont des instruments financiers standardisés négociables sur des marchés organisés et réglementés. Les caractéristiques essentielles d’un contrat à terme comprennent la taille du contrat (qui détermine la quantité de l’actif sous-jacent), le prix futur convenu et la date de livraison ou d’échéance.

Lorsqu’un trader achète un contrat à terme, il s’engage contractuellement à acheter l’actif sous-jacent au prix spécifié et à la date convenue. De même, lorsqu’un trader vend un contrat à terme, il s’engage contractuellement à vendre l’actif sous-jacent au prix spécifié et à la date convenue.

Les contrats à terme sont négociables sur les principaux marchés financiers tels que le Chicago Mercantile Exchange (CME) aux États-Unis ou encore Euronext en Europe. Ils permettent aux traders de spéculer sur une large gamme d’instruments financiers tels que les indices boursiers, les matières premières comme le pétrole brut ou encore les devises forex.

Les risques associés au trading des futures et comment les minimiser

Bien que les contrats à terme offrent des opportunités de trading intéressantes, ils présentent aussi des risques importants qu’il faut prendre en compte. Le plus grand risque associé aux contrats à terme est leur effet de levier. Les traders peuvent ainsi réaliser des profits élevés avec un capital initial relativement faible, mais sont également exposés à des perturbations importantes sur leurs positions.

Les fluctuations rapides et imprévisibles des prix sont une autre source importante de risque liée au trading des contrats à terme. La forte volatilité peut entraîner une liquidité insuffisante sur le marché, ce qui rend difficile la fermeture d’une position ou l’entrée dans une nouvelle position.

Pour minimiser ces risques associés aux contrats à terme, les traders doivent avant tout définir une stratégie claire en fonction de leur profil d’investisseur et de leurs objectifs financiers. Ils doivent avoir une connaissance approfondie du marché et un plan précis pour gérer leur capital.

De même, il est recommandé aux débutants ou aux traders peu expérimentés de commencer par trader sur un compte démonstration afin d’apprendre les bases du trading des contrats à terme sans mettre en danger leur propre argent.

Pour minimiser le risque lié aux variations brutales du cours, d’autres solutions existent : la mise en place de stop-loss dans le but de limiter les perturbations. En réduisant sa prise maximale potentielle grâce à cette méthode, le trader novice limitera ses chances d’échec.