Comment devenir auto entrepreneur gratuitement : les étapes à suivre

Dans le souci d’avoir une source de revenus fiable pour subvenir à leurs besoins, plusieurs personnes, notamment, les jeunes s’intéressent à l’auto-emploi. Beaucoup d’entre eux rêvent de lancer leur entreprise pour devenir auto entrepreneur, mais ils ne savent pas comment s’y prendre. Nous vous invitons à découvrir dans ce texte, les étapes à suivre pour y arriver.

Déclarer son activité

Pour devenir un auto-entrepreneur gratuitement, vous devez avoir absolument une activité à exercer au sein de l’entreprise. La première étape à suivre pour réaliser votre rêve est de porter à la connaissance des instances fiscales, l’existence de votre projet. C’est la phase la plus importante qui vous donne la possibilité de rendre légale votre entreprise vis-à-vis des exigences du domaine.

Lire également : Réglementation du travail de nuit : comprendre les règles selon le code du travail

En effet, vous avez deux possibilités pour déclarer le début de votre activité. Vous avez la possibilité de remplir les formalités en ligne ou de constituer un dossier et le déposer auprès de l’administration. Si vous optez pour la déclaration en ligne, vous aurez besoin de la photo de votre pièce d’identité suivie de la mention d’attestation sur l’honneur. Ensuite, vous allez faire votre inscription en ligne pour remplir les formalités.

Pour un dépôt physique, vous pouvez vous rendre au centre de formation des entreprises pour prendre des renseignements afin de remplir les conditions et formalités nécessaires.

Lire également : Les avantages de faire appel à un avocat dans une affaire familiale

Pour constituer votre dossier, vous devez vous munir de certaines pièces, notamment :

  • une justification de domicile de moins de 3 mois ;
  • une attestation de non-condamnation ;
  • une copie de votre pièce d’identité ;
  • votre adresse postale et la nature de l’activité.

En plus de ces pièces, vous aurez à remplir un formulaire PO tenant compte du secteur de votre activité.

Domicilier votre auto entreprise

Après la déclaration, c’est la domiciliation qui représente l’étape suivante. Elle est aussi importante pour l’auto entrepreneur, tout comme la déclaration. Ainsi, elle est réglementée par la loi qui oblige l’auto entrepreneur à intégrer une adresse physique dans son dossier de déclaration.

L’auto entrepreneur a le choix de faire la domiciliation à son gré et sous la forme voulue. Il existe 4 formes de domiciliation à savoir : la domiciliation en pépinière d’entreprise ; à travers une société de domiciliation ; à domicile et en local. La domiciliation est indispensable pour recevoir les courriers des personnes en relation avec l’auto entreprise.

Immatriculer l’auto entreprise

L’immatriculation de l’auto entreprise occupe une place de choix dans les processus. Pour immatriculer votre auto entreprise, vous devez choisir l’organisme compétent en fonction de votre activité pour prendre des renseignements pour faire la demande.

Les entreprises individuelles sont généralement immatriculées par le Répertoire des Métiers. L’organisme dispose de quelques jours pour analyser votre demande. Si elle est validée, vous obtiendrez votre numéro SIRET et votre code APE.

Souscrire une assurance professionnelle

Après la création d’une entreprise, il est obligatoire pour les autos-entrepreneurs de souscrire une assurance professionnelle afin de protéger les activités de tous risques.

Cette souscription permet de couvrir les éventuels risques dans le but de protéger les revenus et les biens matériels comme immatériels de l’entreprise.

Détenir un compte bancaire

Ceci fait partie des obligations d’un auto-entrepreneur. L’auto entrepreneur a besoin d’un compte bancaire pour pouvoir officialiser et justifier les transactions effectuées lors de l’exercice de ses activités.

Il est recommandé d’ouvrir ce compte, au plus tard, dans les 12 mois qui suivent l’ouverture de l’auto entreprise.